Innovations

Comme l’énergie est la base de la vie et les idées la source de l'innovation, l'innovation est ainsi l'étincelle vitale de tous les changements, les améliorations et le progrès humain” 
Theodore Levitt



L’esprit d’innovation est notre pilier. Depuis toujours, nous sommes attentifs à la recherche et à l’expérimentation pour améliorer les produits existants et introduire des nouveautés en accord avec les exigences du marché.

Nous avons d’ailleurs introduit la technologie des vins blancs et rouges pour améliorer la qualité des produits, les enzymes pour la libération de l’expression aromatique des vins et l’inhibition des laccases et des tyrosinases.

L’une de nos premières innovations biotechnologiques a été l’introduction du caséinate de potassium, en 1988: utilisé dans le process de clarification des moûts, c’est un clarifiant protéique, dérivé du lait, capable d’adsorber les molécules oxydées, telles que les catéchines, les proanthocyanidines et les métaux lourds. En association avec des bentonites et des cellules activées, à haut pouvoir adsorbant, il est utilisé sur les moûts et les vins pour en exalter le patrimoine aromatique. Le caséinate de potassium est en mesure de restituer les nobles reflets “verts” propres aux vins blancs, des tonalités plus nettes qui caractérisent les rosés et confère plus de longévité aux vins.

Un autre pas en avant a été réalisé, cette fois dans le domaine de la bioprotection avec la mise au point de Primaflora, une levure biologique non-Saccharomyces naturellement présente dans le raisin. Ce produit inhibe la flore microbiologique indésirable, qui cause la production d’amines biogènes et d’odeurs d’acétamide. Son action contribue au maintien de la complexité gustative et aromatique des vins, en préservant la pureté expressive du terroir. Son utilisation permet de réduire l’anhydride sulfureux pendant le process de vinification, aspect particulièrement important dans les vins biologiques, pour lesquels la règlementation  prévoit une teneur à ne pas dépasser.

La recherche s’effectue aussi sur les équipements. Le Reactivateur (2003), est une innovation cruciale, c’est un équipement qui permet d’améliorer la réhydratation des levures afin d’exprimer au mieux leurs caractéristiques fermentaires et leurs activités cellulaires. Il s’agit d’un support utilisé même pendant la phase de refermentation aussi bien dans le secteur œnologique que pour la bière.

La dernière innovation en date, le Control Ferm, présenté lors du dernier salon Simei (2015). Il s’agit d’un système de contrôle automatique de la fermentation par le suivi de l’anhydride carbonique et de l’hydrogène sulfureux.

Retour au haut de page
Ce site web utilise des cookies techniques pour améliorer la navigation. Certains services impliquent l’utilisation de cookies techniques, statistiques et/ou de profilage qui sont activés uniquement après consentement de l’utilisation des cookies. En fermant cette fenêtre, en cliquant sur la touche ou en continuant la navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. Pour plus d’informations vous veuillez vous référer à la cookies policy.